A l'ombre du noyer : « Je l’ai littéralement dévoré! »

Benoit a lu mon livre (une première victoire ;-) !) et il éprouve  « la joie de chaudement vous le recommander ». Ça serait bête de s’en priver…

« 324 pages, 420 grammes - comme il le dit sur la 4ème de couverture - d’intrigue assez intense qui vous tient en haleine jusqu’à la fin. C’est déjà un premier succès pour ce jeune auteur.

Le style est fluide, l’écriture soignée et  agréable, ce qui fait qu’on tourne les pages avec avidité et gourmandise. Je l’ai littéralement dévoré! Ce qui est encore un succès pour Martin. »

La suite à lire sur alombredunoyer.com